· 

La nouvelle réforme de l'assurance chômage.

Le ministère du travail a décidé de garder une bonne partie des dispositions prévues par les partenaires sociaux :

  • Les personnes qui démissionnent : Pour toucher l'assurance chômage ceux-ci devront présenter un projet à leur conseiller pôle emploi. Une fois ce projet validé, les démissionnaires pourront recevoir alors 6 mois d’assurance chômage. Au bout des 6 mois, il y aura un contrôle pour juger si les efforts déployés pour leur projet sont suffisants ou non. Si les efforts sont évalués suffisants, ceux-ci pourront continuer de percevoir l'assurance chômage au même titre que les autres demandeurs d'emplois.
  • Les indépendants : Ceux-ci ne cotiseront pas 1 centime de plus mais auront dorénavant le droit à une indemnité de 800 € pour 6 mois maximum. Par contre, sont concernés seulement, les indépendants qui auront mis en liquidation judiciaire leur entreprise et qui avaient un bénéficie annuel d'au moins 10 000 €. * A noter que pour le moment la réforme exclus les conducteurs de véhicules avec chauffeurs ou les livreurs de nourriture sur 2 roues, ils ne sont pas concernés par cette mesure pour le moment.
  • La limitation des contrats-courts : comme le souhaitent les patronats et les syndicats, cette mesure est laissées à la charge des branches. Celles-ci devront négocier un accord avant la fin de cette année 2018. 

Maud Biret - Secrétaire freelance.

Écrire commentaire

Commentaires: 0